BlogGrowth HackingComment devenir un Growth Hacker ?

Comment devenir un Growth Hacker ?

Qu’est-ce qu’un growth hacker ?

Un growth hacker est un expert en marketing qui se concentre sur la croissance d’un produit ou service. Il combine les compétences en marketing, data, psychologie et informatique pour attirer, convertir et fidéliser les utilisateurs. En utilisant des méthodes créatives et parfois non conventionnelles, le growth hacker optimise l’acquisition de nouveaux clients, augmente les conversions et encourage la rétention, tout en minimisant les dépenses financières. C’est un professionnel qui analyse les données en temps réel, expérimente continuellement et ajuste ses stratégies pour maximiser les résultats avec les ressources qu’il a à sa disposition.

Quelle est la mission du growth hacker ? 

La mission du Growth Hacker est claire : accroître rapidement les profits et favoriser la croissance de son entreprise ou d’un nouveau produit. Son rôle principal est de générer un flux massif de trafic à travers les outils digitaux disponibles. Concrètement, cela implique d’acquérir un grand nombre d’utilisateurs ou de clients dans un laps de temps très court. Pour y parvenir, le Growth Hacker déploie différentes stratégies de webmarketing.

Quel est le travail d’un growth hacker ?

Le rôle d’un growth hacker est crucial pour toute entreprise qui souhaite développer sa croissance. Il se charge de concevoir et de déployer des stratégies marketing à travers différents canaux numériques.

Il commence par analyser en profondeur les différents leviers marketing qui ont été mis en place tels que les réseaux sociaux, l’emailing et la publicité en ligne, en examinant les données client, le trafic web et la réputation en ligne de l’entreprise. À partir de ces données, il élabore des stratégies d’acquisition client qu’il teste et ajuste continuellement.

Les leviers d’action du growth hacker sont variés : de la fidélisation client à l’optimisation du référencement, en passant par l’amélioration de l’expérience utilisateur. Pour ce faire, il combine compétences techniques pointues et créativité pour concevoir rapidement des solutions efficaces.

Le growth hacker est principalement employé dans les startups et les agences spécialisées, mais son rôle devient de plus en plus crucial pour les entreprises établies qui cherchent à dynamiser leur croissance. Il travaille souvent sous pression, avec des délais serrés et des budgets limités, en collaboration avec diverses équipes comme des experts SEO, des graphistes, développeurs….

Ce métier exige une expertise en webmarketing, ainsi qu’une capacité à s’adapter rapidement aux nouvelles tendances et technologies. En résumé, le growth hacker joue un rôle essentiel en identifiant de nouveaux canaux de croissance et en adaptant constamment les stratégies pour répondre aux défis business de son entreprise ou de ses clients.

Quels sont les différents métiers du Growth Hacking ?

Les métiers du Growth regroupent plusieurs rôles spécialisés, chacun avec des missions et des responsabilités distinctes :

  • Growth Outbound : ce rôle est essentiel pour générer des leads qualifiés à travers des techniques de prospection telles que le cold-emailing et la publicité en ligne. Il collabore étroitement avec les équipes commerciales pour aligner les stratégies.
  • Growth Inbound : axé sur l’acquisition organique, ce profil attire les prospects à travers divers contenus tels que blogs, vidéos, podcasts et webinaires, les guidant ainsi tout au long de leur parcours d’achat.
  • Growth Ops : en support aux équipes marketing et commerciales, ce rôle assure la bonne exécution des projets et optimise les processus pour accroître l’efficacité. Il maîtrise l’utilisation des CRM et des outils d’automatisation pour maximiser les conversions et améliorer l’expérience client.
  • Growth Product Manager : chargé d’améliorer le produit pour stimuler la croissance, ce manager travaille en étroite collaboration avec les équipes marketing, développement et design pour développer de nouvelles fonctionnalités et améliorer l’expérience utilisateur.
  • Demand Generation Manager : focalisé sur la génération de leads et l’acquisition de nouveaux clients, ce poste senior orchestre des stratégies marketing telles que la publicité en ligne et les campagnes email pour stimuler les ventes.
  • Growth Engineer : En utilisant des compétences techniques, ce profil automatise et optimise les processus de croissance. En collaboration avec les équipes Marketing et Product, il développe des outils internes et des solutions pour améliorer l’efficacité du dispositif marketing.
  • Traffic Manager : le Traffic Manager génère du trafic via des leviers payants comme Meta, Google ou LinkedIn, ce manager peut collaborer avec des agences et freelances pour maximiser la visibilité en ligne.
  • CRM Manager : le CRM Manager gère les relations clients et élabore des stratégies CRM, coordonne les outils CRM, segmente les clients et conçoit des campagnes cross-canal pour optimiser l’expérience client et stimuler la croissance.

Chaque métier joue un rôle clé contribue à la stratégie de Growth Hacking de l’entreprise en utilisant des leviers marketing variés pour attirer, convertir et fidéliser les clients. 

Quelle est la journée type d’un Growth Hacker ? 

La journée type d’un growth hacker peut varier en fonction de l’entreprise, des projets en cours et des objectifs spécifiques, mais voici une vue d’ensemble basée sur l’expérience d’un Growth Hacker :

Matin

8:00 – 8:30 : Vérification des Emails et Priorités

  • On commence la journée en vérifiant les emails pour identifier les priorités urgentes et répondre aux messages importants.
  • On organise les tâches de la journée en fonction des urgences et des priorités identifiées.

8:30 – 9:00 : Revue des KPI et Analyses

  • On vérifie les principales métriques de performance (KPI) des campagnes en cours.
  • On analyse les données des outils d’analytics (comme Google Analytics, Mixpanel) pour identifier des tendances et des anomalies.
  • On passe en revue les rapports des tests A/B effectués la veille pour tirer des conclusions et ajuster les stratégies.

9:00 – 10:00 : Réunion d’Équipe

  • On participe à une réunion d’équipe quotidienne pour discuter des progrès, des obstacles et des priorités du jour.
  • On se coordonne avec les équipes marketing, produit et tech pour s’assurer que tout le monde est aligné sur les objectifs de croissance.

10:00 – 12:00 : Planification et Stratégie

  • On planifie les expérimentations et les tests à effectuer pour la journée et les jours à venir.
  • On élabore des stratégies pour optimiser le funnel de vente et générer de nouveaux leads.

Après-Midi

14:00 – 15:30 : Exécution des Campagnes

  • On lance de nouvelles campagnes de marketing digital (SEO, SEM, email marketing, social media) ou on ajuste celles en cours.
  • On travaille sur l’automatisation des processus marketing pour améliorer son efficacité.

15:30 – 16:30 : Optimisation et Itération

  • On analyse les résultats des tests A/B en cours et on ajuste les campagnes en fonction des résultats.
  • On optimise les pages de destination et les tunnels de conversion pour améliorer les taux de conversion.

16:30 – 17:00 : Communication, suivi et veille

  • On rédige des rapports de performance pour les parties prenantes et le Codir
  • On prépare les tâches et les objectifs pour le lendemain.

Pourquoi devenir growth hacker ?

Devenir growth hacker peut offrir de nombreux avantages et opportunités. Voici quelques raisons clés pour lesquelles quelqu’un pourrait choisir de devenir growth hacker :

Impact sur la croissance

En tant que growth hacker, vous aurez un impact direct et mesurable sur la croissance d’une entreprise, ce qui peut être extrêmement gratifiant.

Variété des tâches

Le growth hacking combine des compétences en marketing, en analyse de données, en développement produit, et parfois même en programmation. Cela signifie que chaque jour peut apporter de nouveaux défis et opportunités d’apprendre et de développer de nouvelles compétences.

Utilisation de technologies 

Vous travaillez avec une multitude d’outils et de plateformes numériques, ce qui vous permet d’acquérir des compétences techniques et de rester à la pointe des avancées en marketing.

Autonomie et responsabilité 

Dans de nombreuses organisations, les Growth Hackers jouissent d’une grande autonomie dans la mise en œuvre de leurs stratégies. Cela vous donne la possibilité de prendre des décisions importantes et de voir directement l’impact de vos actions.

Demande sur le marché

De nombreuses entreprises, en particulier les startups, recherchent activement des growth hackers pour les aider à accélérer leur croissance. La demande pour ce type de compétence est donc élevée, ce qui offfre de nombreuses opportunités de carrière.

Flexibilité

Les compétences en growth hacking sont hautement transférables, ce qui vous permet de travailler dans différents secteurs ou même de passer facilement d’une entreprise à une autre. De plus, de nombreux growth hackers travaillent en freelance, ce qui leur permet de bénéficier d’une grande flexibilité en termes de lieu et d’horaires de travail.

Salaire 

Étant donné l’impact direct sur la croissance des entreprises, les growth hackers peuvent avoir des salaires compétitifs et bénéficier de primes basées sur les performances. En tant que freelance, les revenus peuvent être encore plus élevés en fonction des résultats obtenus.

Apprentissage 

Le domaine du growth hacking évolue rapidement, avec de nouvelles techniques et outils qui émergent régulièrement. Cela signifie que vous serez toujours en train d’apprendre et de vous adapter, ce qui peut être très stimulant intellectuellement.

Travail collaboratif

Le growth hacking nécessite souvent de travailler avec d’autres départements, comme le développement produit, les commerciaux ou les tech. Cette collaboration interdisciplinaire peut enrichir votre compréhension de l’entreprise et améliorer vos compétences en communication et en gestion de projet.

Quels sont les salaires pour un Growth Hacker ?

Le salaire d’un Growth Hacker varie considérablement selon l’expérience et les compétences. 

Pour un junior débutant, le salaire moyen tourne autour de 35 000 € brut annuels. Ce chiffre peut augmenter significativement avec l’expérience ; entre 2 et 5 ans, les revenus peuvent osciller entre 45 000 € et 60 000 € brut par an.

À mesure que les responsabilités augmentent, notamment en assumant des rôles de management, les opportunités salariales se multiplient. Devenir un manager ou un responsable dans ce domaine peut faire grimper la rémunération.

Plusieurs facteurs influencent le salaire d’un Growth Hacker, notamment ses compétences “spécifiques” ainsi que le type et la taille de l’entreprise. 

Pour ceux considérés comme experts, les rémunérations peuvent atteindre jusqu’à 65 000 € brut annuels.

Quelles sont les compétences essentielles pour être un Growth hacker ?

Pour devenir un Growth Hacker efficace, plusieurs compétences essentielles sont indispensables :

  • Une connaissance approfondie de l’environnement web et des tendances marketing. Cela inclut la capacité à suivre et à anticiper les évolutions numériques (IA…).
  • Des compétences en programmation informatique sont un atout car elles permettent de mettre en œuvre des stratégies de hacking plus techniques et de développer des outils personnalisés.
  • La polyvalence est clé, car un Growth Hacker doit jongler avec différents aspects du webmarketing.
  • La capacité rédactionnelle et la créativité graphique sont également importantes pour créer du contenu engageant et visuellement attrayant.
  • Savoir gérer des projets et des équipes est essentiel pour coordonner les efforts et maximiser l’efficacité des campagnes.

Les types de compétences requises peuvent varier selon le contexte du poste de Growth Hacker. Par exemple, dans des entreprises cherchant à innover dans leur acquisition de clients, des compétences techniques telles que le scraping peuvent être primordiales pour développer de nouvelles solutions d’acquisition.

En résumé, être un Growth Hacker demande une maîtrise totale du web et du webmarketing. C’est un rôle qui requiert également de la résilience face à l’incertitude et une capacité à prendre des initiatives dans des environnements qui évoluent rapidement. Polyvalence, dynamisme et autonomie sont des qualités essentielles pour exceller dans ce domaine.

Est-ce facile de devenir Growth Hacker ? 

Devenir growth hacker peut être accessible à ceux qui sont prêts à investir du temps et des efforts pour se former. L’accès facile aux ressources d’apprentissage en ligne, telles que les cours, blogs, podcasts et communautés spécialisées, permet à beaucoup de développer les compétences nécessaires pour être Growth Hacker. 

Toutefois, l’apprentissage peut également être difficile en raison de la diversité des compétences requises, qui incluent le marketing digital, l’analyse de données, la psychologie…. Pour réussir, il est crucial de combiner une formation professionnelle avec une expérience pratique. 

Avec détermination et résilience, il est possible de surmonter ces obstacles et de devenir un growth hacker compétent et performant.

Quelles sont les étapes pour devenir Growth Hacker ? 

Devenir growth hacker nécessite un ensemble de compétences pratiques. Voici les étapes clés pour y parvenir :

1. Comprendre les Fondamentaux

Marketing Digital : acquérir des bases solides en marketing digital, y compris en SEO, en SEA, en Social Media, email marketing et content marketing. 

Analyse de Données : apprendre à utiliser des outils d’analyse comme Google Analytics, Mixpanel ou Amplitude pour interpréter les données et mesurer l’efficacité des campagnes. 

Psychologie des Consommateurs : comprendre le comportement des utilisateurs pour créer des stratégies qui attirent et engagent les clients.

2. Acquérir des Compétences Techniques

Développement Web : avoir une compréhension de base du HTML, CSS et JavaScript pour pouvoir mettre en place et tester rapidement des idées. 

Automatisation : utiliser des outils d’automatisation comme Zapier, HubSpot ou des scripts personnalisés pour gagner en efficacité. 

Expérimentation : savoir concevoir, mener et analyser des tests A/B et des expériences de croissance pour optimiser les résultats.

3. Suivre des Formations

Cours en Ligne : participer à des cours en ligne spécialisés en growth hacking, marketing digital et analyse de données sur des plateformes comme Coursera, Udemy, ou LinkedIn Learning. 

Bootcamps et Workshops : assister à des bootcamps ou des ateliers pratiques pour approfondir vos compétences et apprendre de professionnels expérimentés comme avec notre formation-bootcamp.

4. Pratiquer et Expérimenter

Projets Personnels : lancer des projets personnels comme un blog, une boutique en ligne ou une application pour mettre en pratique ce que vous avez appris. 

Freelance ou Stage : chercher des opportunités en freelance ou des stages dans des startups pour acquérir une expérience réelle.

5. Développer un Réseau

Communautés en Ligne : rejoindre des communautés de growth hackers sur des plateformes comme GrowthHacking.fr ou des groupes LinkedIn pour partager des idées et apprendre des autres. 

Événements et Conférences : participer à des événements et conférences sur le marketing digital et le growth hacking pour élargir votre réseau professionnel.

6. Se Tenir Informé

Veille Technologique : lire des blogs, écouter des podcasts et suivre des influenceurs du domaine pour rester à jour avec les dernières tendances et outils. 

Études de Cas : analyser des études de cas de growth hacking pour comprendre ce qui fonctionne et pourquoi.

7. Développer un Portfolio

Cas Pratiques : documenter vos projets et expériences avec des études de cas pour démontrer de vos compétences et de vos succès. 

Recommandations : collecter des témoignages et recommandations de clients ou d’employeurs pour renforcer votre crédibilité.

En suivant ces étapes, vous pouvez progressivement développer les compétences et l’expérience nécessaires pour devenir growth hacker. C’est un processus continu qui nécessite curiosité et une volonté d’apprendre constamment.

Quelle formation pour devenir growth hacker ?

Pour devenir un growth hacker, il n’existe pas de formation spécifique délivrant le titre exact de « Growth Hacker ». L’essentiel est d’acquérir les compétences techniques et marketing nécessaires.

Une voie possible après le Bac est de suivre un Bachelor Chef de Projet Digital sur trois ans, spécialisé en marketing digital. Cette formation offre une base solide pour comprendre les stratégies numériques essentielles, préparant ainsi les étudiants à des parcours professionnels dans le domaine du digital.

Quid de la formation Growth Hacking de Certure ?

La formation de growth marketing proposée par Certure se distingue comme une autre opportunité pour ceux qui désirent se spécialiser dans le domaine du growth hacking. Elle bénéficie de l’expertise d’intervenants issus d’entreprises prestigieuses comme Amazon, Qonto et L’Oréal, ce qui garantit un contenu pertinent et directement applicable. Les méthodes enseignées sont conçues pour être facilement mises en œuvre au quotidien, ce qui permet aux apprenants d’améliorer concrètement leurs stratégies marketing. Accessible entièrement en ligne, cette formation offre une flexibilité totale aux participants, qui peuvent avancer à leur propre rythme et depuis n’importe quel endroit. En participant à cette formation, les apprenants ont également l’opportunité de développer leur réseau professionnel, ce qui est un avantage considérable pour leur carrière.

L’objectif principal de la formation est de développer des compétences en marketing digital recherchées sur le marché du travail, d’accélérer l’évolution professionnelle des participants et de partager les meilleures pratiques en webmarketing. Cette approche pragmatique en fait une option pour ceux qui souhaitent se spécialiser dans le growth hacking.

Trouver un job pour devenir Growth Hacker 

Pour maximiser vos chances de décrocher un poste comme Growth Hacker. Voici les étapes clés pour y parvenir :

1. Développer vos compétences

Formation et apprentissage : assurez-vous d’avoir des compétences solides en marketing digital, analyse de données et automatisation. Suivez des cours en ligne, assistez à des bootcamps, et lisez des livres et blogs spécialisés. 

Expérimentation : mettez en pratique ce que vous apprenez en travaillant sur des projets personnels ou des projets bénévoles pour des startups ou des ONG.

2. Créer un portfolio

Études de cas : documentez vos projets avec des études de cas détaillées, en montrant les problèmes que vous avez résolus, les stratégies que vous avez mises en place et les résultats obtenus. 

Projets personnels : lancez un blog, un site web ou une campagne marketing que vous pouvez utiliser pour démontrer vos compétences en action.

3. Optimiser votre présence en ligne

LinkedIn : optimisez votre profil LinkedIn en mettant en avant vos compétences, secteur et participez à des discussions dans des groupes spécialisés.

4. Réseauter et participer à des événements

Conférences et meetups : assistez à des conférences, meetups et webinaires sur le growth hacking et le marketing digital pour rencontrer des professionnels du secteur et rester informé des dernières tendances. 

Groupes et forums : participez à des forums en ligne et à des groupes sur les réseaux sociaux dédiés au growth hacking. Partagez vos connaissances, posez des questions, et établissez des connexions avec d’autres professionnels.

5. postuler aux offres d’emploi

Sites d’emploi : utilisez des sites d’emploi spécialisés dans les startups comme Welcome To The Jungle ou LinkedIn Jobs. Configurez des alertes pour être informé des nouvelles offres. 

Candidatures spontanées : envoyez des candidatures spontanées à des entreprises qui vous intéressent, même si elles n’ont pas d’offres d’emploi publiées. Accompagnez votre CV d’une lettre de motivation personnalisée qui montre comment vous pouvez contribuer à sa croissance.

6. Préparer les entretiens

Études de Cas : préparez des études de cas pour démontrer vos compétences en growth hacking lors des entretiens. Soyez prêt à expliquer vos processus de réflexion, les outils que vous avez utilisés et les résultats obtenus. 

Questions techniques : soyez prêt à répondre à des questions techniques sur le marketing digital, l’analyse de données, et l’automatisation. Familiarisez-vous avec les outils et les plateformes couramment utilisés dans le domaine.

7. Continuer à apprendre 

Formation Continue : le domaine du growth hacking évolue rapidement. Continuez à apprendre en suivant des cours en ligne, en lisant des blogs, et en participant à des webinaires. 

Adaptabilité : soyez prêt à vous adapter aux nouvelles tendances et aux changements dans le domaine du marketing digital. L’innovation et la flexibilité sont des qualités essentielles pour réussir en tant que growth hacker.

Quels sont les outils indispensables pour un growth hacker ?

Voici une description des grandes catégories d’outils utilisés dans le domaine du growth hacking :

  • SEO et contenu

Cette catégorie regroupe les outils utilisés pour optimiser le référencement organique des sites web et créer du contenu pertinent. Ces outils permettent de rechercher des mots-clés, d’analyser la concurrence et d’optimiser le contenu pour les moteurs de recherche, contribuant ainsi à améliorer la visibilité en ligne. (SemRush, Ahrefs et Moz)

  • Analyse des Données

Ces outils sont essentiels pour collecter, analyser et interpréter les données générées par les utilisateurs, les campagnes marketing et les performances des sites web. Ils fournissent des insights précieux qui aident les entreprises à prendre des décisions stratégiques basées sur des données. (Google Analytics, Hotjar et Mixpanel)

  • Automatisation

Cette catégorie inclut les plateformes et les outils qui permettent d’automatiser les tâches répétitives et chronophages. Cela inclut l’automatisation des campagnes email, la gestion des leads, ainsi que d’autres processus marketing pour améliorer l’efficacité opérationnelle. (Make, n8n et Zapier)

  • Gestion des réseaux sociaux

Ces outils facilitent la gestion et l’optimisation des activités sur les réseaux sociaux, y compris la planification des publications, l’interaction avec les utilisateurs, et la mesure des performances. Ils sont cruciaux pour maintenir une présence active sur les plateformes sociales. (Hootsuite, Buffer et Sprout Social)

  • Création de sites Web

Cette catégorie englobe les outils qui simplifient la création et l’optimisation des pages de destination et des sites web pour maximiser la conversion des visiteurs en leads ou clients. Ils offrent des fonctionnalités drag-and-drop et des templates prêts à l’emploi. (Webflow, Systeme.io et Unbounce )

  • Email marketing

Ces outils sont spécialement conçus pour gérer les campagnes d’email marketing, y compris l’envoi, la segmentation des listes de contacts, et l’analyse des performances des campagnes. Ils permettent de personnaliser les messages et d’améliorer les taux de conversion. (Brevo, Smartlead et Instantly)

  • Design 

Cette catégorie regroupe les outils qui facilitent la création de visuels professionnels. Ils offrent des fonctionnalités simples pour créer des designs tels que des logos, des bannières, et d’autres contenus visuels sans nécessiter de compétences avancées en design. (Canva, Photoshop et Piktochart)

  • Communication en équipe

Ces outils sont utilisés pour améliorer la communication, la collaboration d’équipe, et la gestion de projets au sein des organisations. Ils permettent de coordonner les efforts, de suivre les tâches et de maintenir la productivité élevée. (Slack, Trello et Asana)

Chaque catégorie d’outils joue un rôle crucial dans la stratégie de growth hacking en contribuant à optimiser les processus, à améliorer l’efficacité opérationnelle et à maximiser les résultats des campagnes marketing digital.


Certure est un collectif marketing qui accompagne les entrepreneurs dans le développement de leur activité grâce à des formations en ligne pratiques et actionnables.

Envie de dire Bonjour ?