BlogGrowth HackingLe grand guide du Growth hacking en 2024 : tout savoir

Le grand guide du Growth hacking en 2024 : tout savoir

Qu’est ce que le Growth hacking ?

Le growth hacking (également connu sous le nom de « growth marketing ») consiste à utiliser des techniques de marketing digital en se focalisant sur leur rentabilité pour aider à développer sa croissance, à fidéliser ses clients, vendre des produits et gagner en visibilité. 

Le growth hacking est le plus souvent associé aux start-ups et aux petites entreprises, c’est-à-dire aux organisations qui n’ont pas beaucoup d’argent à dépenser mais qui ont besoin de résultats rapidement. Cependant, c’est un concept scalable et applicable à toute entreprise en ligne qui cherche à développer sa croissance et à grossir son volume de clients.

Un mindset Growth

La question « Qu’est-ce que le Growth Hacking ? » est difficile à répondre, car avant tout, le growth hacking est une façon de penser, communément appelée « le mindset du Growth Hacking ».

Un growth hacker place l’objectif au-dessus des moyens. Faire croître sa « North Star Métric” est son principal objectif et le canal ou les techniques utilisées pour cela sont les moyens d’y arriver. C’est pourquoi il est si important qu’un growth hacker ait un ensemble large de connaissances et de compétences.

Avoir un  mindset de growth hacking signifie :

La vitesse > La perfection : Il est préférable de voir rapidement si quelque chose a du potentiel, plutôt que de le construire du début à la fin, pour finalement découvrir que vous avez perdu votre temps. 

Prendre des décisions basées sur les données : En utilisant les données, vous pouvez améliorer positivement votre efficacité. Où concentrer votre temps et vos ressources pour avoir le plus grand impact ? Quelle amélioration apporterait le plus de croissance? Quel type d’utilisateurs est le plus précieux ?

Toujours s’améliorer : Il y a toujours des points de friction dans la croissance de votre entreprise que vous devez résoudre.

Quelle est la différence entre Growth hacking et le marketing traditionnel ? 

La différence entre le growth hacking et le marketing traditionnel réside dans leurs approches et leurs objectifs.

Le growth hacking, tout comme le marketing traditionnel, vise à acquérir des clients ou à encourager plus de personnes à utiliser son service. Cependant, en raison de ses origines au sein de la communauté des start-ups, il repose principalement sur des techniques qui ne nécessitent pas de budget important et auxquels les petites entreprises ont accès.

En général, le growth hacking combine le marketing, la psychologie et la data pour concevoir des stratégies marketing rentables. 

Alors, comment fonctionne le growth hacking ? 

Pour chaque entreprise, il s’agit de trouver des stratégies de croissance efficaces et de trouver des moyens de les mettre en œuvre.

De nombreuses start-ups utilisent le « Pirate Funnel » comme méthodologie pour se développer. Avec ce Pirate Funnel, vous identifiez vos axes d’amélioration et vous les optimisez.

Les principaux aspects du Pirate Funnel sont l’acquisition, l’activation, la rétention, le referral et le revenu (AARRR). Certains entrepreneurs incluent un autre « A » pour l’Awareness de la marque comme partie intégrante de l’entonnoir. 

Dans tous les cas, l’objectif est d’attirer du trafic et des visiteurs, de transformer les visiteurs en utilisateurs, et de fidéliser ces utilisateurs en une base de clients satisfaits. Lorsque vous optimisez chaque partie de l’entonnoir de vente, votre croissance explosera.

Qu’est ce qu’un Growth hacker ? 

Un growth hacker est une personne dont la profession est le growth hacking. Ce terme a été inventé par Sean Ellis, qui était responsable de la croissance chez Dropbox.com.

Un growth hacker est une personne dont le véritable objectif est la croissance. Tout ce qu’ils font est examiné en fonction de son impact potentiel sur la croissance…

Un growth hacker efficace doit également être discipliné pour suivre un processus de growth hacking qui consiste à prioriser des idées, de les tester, et de se baser sur les données pour savoir quels sont les leviers de croissance testés à conserver et lesquels sont à abandonner. Plus ce processus peut être répété rapidement, plus les growth hackers sont susceptibles de trouver des moyens de faire croître l’entreprise. »

Quelles sont les compétences d’un Growth Hacker ?

En tant que growth hacker, vous devez être capable de travailler rapidement et d’être autonome. C’est pourquoi il est important pour un growth hacker de savoir manipuler des données et de maîtriser différents outils marketing. Le growth hacker n’a pas besoin d’être un expert en tout, mais doit en comprendre les bases pour pouvoir être autonome.

Vous avez besoin d’un ensemble de compétences : la maîtrise de l’analytics est nécessaire car c’est le seul moyen d’identifier les points de friction de votre stratégie marketing. Ensuite vient la créativité pour trouver des solutions à ces points de friction et enfin, un growth hacker a besoin de compétences techniques pour concrétiser ces solutions. C’est pourquoi voici les compétences d’un growth hacker en forme de T :

Un growth hacker devrait maîtriser au moins les compétences fondamentales du growth hacking ainsi qu’un grand arsenal d’outils de growth hacking, tout en apprenant les compétences spécialisées avec la pratique.

Quelles compétences techniques un growth hacker doit-il avoir ?

  • Création de sites web
  • Lancement de publicités Google Ads, Meta, LinkedIn, etc.
  • HTML et CSS
  • Mise en place d’outils de suivi comme Google Tag Manager, Google Analytics, Hotjar, etc.

Et bien d’autres concepts/techniques, comme l’optimisation du taux de conversion, l’IA en marketing, le web scraping, les API, etc.

Pour devenir un growth hacker performant, vous pouvez vous faire accompagner par les plus grands spécialistes de l’ecosystème

Comment une entreprise peut se lancer dans le growth hacking ?

Avant de commencer, posez-vous les questions suivantes :

Avez-vous un product/market fit ? Si ce n’est pas le cas, concentrez-vous d’abord sur l’amélioration de votre produit pour avoir un public qui est enthousiaste à l’idée d’acheter votre produit. Le growth hacking ne peut pas corriger un mauvais produit.

Est-ce que vous collectez des données/ est-ce que vous parlez régulièrement à vos clients ? Sans données/retours d’information, vous ne pouvez pas développer votre croissance : vous devez savoir ce qui ralentit votre croissance et comment améliorer cela.

Avez-vous les compétences/connaissances pour mettre en place des stratégies de Growth hacking simples ? Votre entreprise ne se développera pas simplement en analysant des données mais en élaborant des stratégies. Personne ne sait ce qui fonctionnera ou non. Vous devez exécuter des stratégies et analyser leur rentabilité. 

Maintenant, commençons !

Découvrez vos points de friction – Le Pirate Funnel

Tout d’abord, nous devons comprendre ce qui vous empêche actuellement de développer votre croissance plus rapidement. Vous devez aborder en premier le principal point de friction de votre entreprise, car il est probablement le plus facile à améliorer et a le plus grand potentiel de gain.

Pour cela, les growth hackers utilisent le Pirate Funnel. Comme indiqué plus haut, le Pirate Funnel est un modèle qui divise une entreprise en six phases : Awaraness, Acquisition, Activation, Revenu, Rétention et Referral. Les premières lettres des étapes forment AAARRR, d’où le nom Pirate Funnel. Ce modèle peut être appliqué à n’importe quel modèle d’entreprise.

Utilisez le Pirate Funnel et utilisez Google Analytics, votre base de données clients, d’autres outils d’analyse ou vos propres hypothèses pour définir des métriques pour chaque étape. De cette manière, vous verrez où vous perdez le plus de clients et donc de potentiel de croissance.

Maintenant que vous savez où vous avez perdu le plus de clients, vous devez savoir pourquoi vous perdez des clients à cette étape. Comment ?

  • Faites des entretiens avec les clients.
  • Lisez vos avis négatifs.
  • Regardez les enregistrements Hotjar.
  • Interrogez les clients actuels/personnes au hasard.

Assurez-vous d’avoir des données ou des preuves. Cela augmentera considérablement votre taux de succès pour résoudre les points de friction et améliorer votre croissance. C’est ce que signifie être Data Driven

Mettez en place vos expérimentations Growth

Maintenant, grâce au Pirate Funnel vous avez trouvé la métrique sur laquelle travailler (celle où se situe vos plus gros point de friction). Ce point sera votre unique point de cocentration et est connu parmi les growth hackers comme la « One Metric That Matters » (OMTM).

Pour améliorer cette métrique, essayez un canal Growth dans une petite expérience, – pour vous éviter de perdre beaucoup de temps et d’argent. Si pendant une expérience il apparaît que le canal Growth testé n’améliore pas votre métrique, alors vous n’avez pas à investir dedans. Si cela fonctionne, vous pouvez continuer à explorer. De cette manière, un growth hacker assure un ROI (« Return on Investment ») plus élevé en passant du temps sur les canaux les plus efficaces. Ici, vous pouvez également voir la grande similitude entre le Growth Hacking et le Lean Startup.

Voici le processus largement utilisé :

  • Brainstorming
  • Priorisation
  • Expérimentation
  • Analyse

Commencez par recueillir vos idées et classez-les avec les facteurs de priorisation PIE :

  • Potentiel de réussite
  • Impact en cas de réussite
  • Facilité/coût 

Maintenant que vous savez quelle est la meilleure idée pour stimuler votre croissance, vous devez la transformer en une expérimentation de growth hacking : un petit test rapide pour voir si votre idée fonctionnerait si vous la mettiez en œuvre intégralement.

Il est temps de passer à l’action !

Analysez et mettez en œuvre vos expérimentations

Maintenant, vous avez probablement essayé quelques solutions (n’oubliez pas : commencez petit !) et voyez si elles donnent des résultats.

Par exemple : Est-ce que mon taux de conversion s’améliore si je propose aux gens un essai gratuit du produit ? Ou : Combien de temps un utilisateur reste-t-il actif sur mon logiciel si je lui envoie des e-mails éducatifs quotidiens ? Essayez simplement !

Assurez-vous de faire un suivi du résultat de l’expérience : s’il a échoué, prévoyez de tester votre deuxième meilleure idée d’expérience. S’il a réussi, assurez-vous que cette nouvelle idée soit adoptée dans votre entreprise.

Et puis…

Répétez ce processus 

Le cercle est bouclé ! Chaque expérience vous apportera de nouvelles idées, chaque analyse révélera de nouveaux points de friction à améliorer et chaque fois que vous résoudrez votre plus gros point de friction, un nouveau plus gros point de friction apparaîtra.

En plus de ces expériences, vous pouvez également réaliser des expériences axées sur les opportunités lorsque vous identifiez une opportunité qui pourrait contribuer à votre croissance. Ces expériences deviennent de plus en plus courantes pour les growth hackers avec l’arrivée de l’IA…

Quels sont les avantages du growth hacking ?

Voici trois raisons de faire du growth hacking un pilier de votre stratégie marketing :

Développement rapide :

Tester des techniques de Growth hacking peut conduire à une augmentation de sa croissance avec un investissement initial très faible.

Prise de décision pertinentes & ROI :

Le growth hacking implique beaucoup d’essais et d’erreurs. Les données des tests et des expériences indiquent ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Cela peut vous aider à prendre des meilleures décisions marketing qui conduisent à un retour sur investissement (ROI) plus élevé.

Réactivité accrue :

Lorsque vous mettez en œuvre rapidement des stratégies marketing réussies, vous pouvez vous adapter plus facilement aux circonstances et aux marchés changeants. Plus vous faites de growth hacking, mieux vous serez préparé.

Ces avantages rendent le growth hacking particulièrement précieux pour certaines entreprises.

Par exemple, les startups ont souvent des ressources limitées mais doivent encore croître et se faire un nom. Les techniques de growth hacking peuvent les aider à gagner rapidement en visibilité sans investissement significatif.

Pour tirer profit des nombreux avantages du Growth hacking vous pouvez vous former auprès des plus grands experts francophones

Conclusion

En conclusion, le growth hacking est une approche agile pour stimuler la croissance des entreprises, en particulier des startups et des petites entreprises avec des ressources limitées. C’est un état d’esprit axé sur la rapidité, les données et l’expérimentation constante. En adoptant cette mentalité, les entreprises peuvent identifier et résoudre efficacement les obstacles à leur croissance, maximisant ainsi leur potentiel de développement.


Certure est un collectif marketing qui accompagne les entrepreneurs dans le développement de leur activité grâce à des formations en ligne pratiques et actionnables.

Envie de dire Bonjour ?